Agenda

Aucun évènement à venir

Dernier bulletin

Voir le sommaire du dernier bulletin

Informations

Logo CAPTC

© 2021 Car-Histo-Bus
Tous droits réservés

Pour la petite histoire...

Sous l'impulsion de son premier président, Jacques Vaisson, Car-Histo-Bus a d'abord cherché à se positionner sur un plan local (région d'Albi), avant d'étendre son action à l'échelle nationale. Très vite, des entreprises de transport et des particuliers, enthousiasmés par les projets de l'association, se mettent en rapport avec elle pour lui offrir d'anciens véhicules de transports en commun à titre gracieux (autocars, autobus, minicars et trolleybus).

Débute alors une première phase, d'obédience mécanique : l'entretien, la réparation, le passage aux Mines des véhicules collectés nécessitent une main-d'Ïuvre toujours prête à se mobiliser pour la bonne cause. Au total, Car-Histo-Bus, à la fin des années 1980, aura sauvé dix-neuf véhicules d'une destruction assurée, à plus ou moins longue échéance. Cette collection sera ensuite transférée, en 1990, dans la région de Mulhouse, à l'écomusée d'Alsace, lequel nourrit l'ambition d'ouvrir un pôle muséographique dédié aux transports, en une contrée qui abrite déjà le Musée national de l'Automobile (collection Schlumpf) et la Cité du rail.

Hélas, le projet de constitution d'un pôle des transports ne verra jamais le jour. La situation s'enlise alors pour de longues années. Il faut en effet attendre l'année 2010 pour que les véhicules puissent un à un quitter l'Alsace à destination d'associations ou de particuliers repreneurs de cette collection unique. Bientôt, la quasi-totalité des véhicules sera sauvée. L'ancienne collection Car-Histo-Bus aura donc été épargnée d'une destruction assurée grâce à l'intervention de passionnés de transports, tous issus des rangs de Car-Histo-Bus. Grâce soit rendue à chacun d'entre eux et à chacune des structures qui ont Ïuvré en faveur de ce sauvetage !

En 2005, Jacques Vaisson laisse sa place à Martial Leroux, docteur d'université et passionné, tout comme lui, de véhicules de transport collectif. D'Albi, l'association est transférée à Caen. Les adhérents sont en constante hausse, le bulletin interne professionnalisé, les activités diversifiées (rencontres d'été, déplacements plus fréquents à l'étranger, comme à l'occasion, en 2010, de l'EFE Showbus de Duxford en Grande-Bretagne, à bord du Renault S53R de Martial Leroux, Daniel Crosnier et Nicolas Tellier), les visites de dépôts régulières, les projections-diapositives fréquentes, etc. C'est aussi l'époque o l'association renoue avec ses premières amours, en reprenant un autobus, Renault R312, ex-Caen, à valeur historique certaine, puisqu'il s'agit du premier véhicule de série de cet "autobus du futur" lancé en 1987. C'est à son bord qu'est célébré, en 2011, le 25e anniversaire de l'association, au cours de l'Assemblée Générale de Rouen.

25e anniversaire de CHB

25e anniversaire de Car-Histo-Bus, à Rouen, à bord du R312 de l'association.

A la fin de son premier mandat, Martial Leroux, soutenu par son Conseil d'Administration, décide de sauvegarder le Saviem S105M, ex-Bordeaux, jusqu'alors propriété de l'association amie Amtuir.

Nouveau passage de témoin, en 2014, lors de l'Assemblée Générale de Chamonix : Philippe Beaussier devient le nouveau président de Car-Histo-Bus. Celui-ci cherche alors à développer encore plus l'association, en mettant l'accent sur la restauration du S105M, et en mettant son réseau à disposition pour rechercher des partenaires actifs. Grâce à ses efforts, l'association est reconnue d'intérêt général en 2018, permettant aux donateurs (particuliers comme entreprises) de bénéficier d'une déduction fiscale. Une souscription en faveur de la restauration est lancée par la Fondation du Patrimoine et bénéficie d'une aide financière de la part d'IVECO BUS (dont l'usine d'Annonay a produit ce véhicule en 1969) et de la Fondation Motul. Les travaux sur le S105M avancent à grands pas dans les ateliers de la carrosserie Besset Ile-de-France, qui devient aussi partenaire du projet. Parallèlement, sous l'impulsion de son président, Car-Histo-Bus édite désormais un bulletin en couleurs, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

Courant 2018, la présidence échoit de nouveau à Martial Leroux, au moment de la parution du n¡ 100 du bulletin interne, consacré pour l'occasion aux 100 ans de transport routier de voyageurs. Durant cette période, un contrat de partenariat est signé avec Keolis Versailles pour faire circuler deux véhicules de son patrimoine ayant roulé sur le réseau urbain de Versailles, un Saviem SC10U-PF244 de 1977 et, à terme, un Saviem S105M de 1973.

Depuis juillet 2019, Car-Histo-Bus et Martial Leroux assurent la présidence annuelle du CAPTC (Collectif Associations Patrimoine Transports en Commun), dont le siège est situé à Vanosc (07).

AG du CAPTC à Caen en 2019

Car-Histo-Bus a accueilli les membres du CAPTC au dépôt Twisto de la Sphère, près de Caen, en juillet 2019